Eveselache - Histoire sexy de la lingerie féminine

Histoire sexy de la lingerie féminine

Publié le 31/10/2017

Des bandages antiques au raffinement sexy de la lingerie d'aujourd'hui,  les dessous féminins racontent notre histoire. Au plus près du corps de la femme, ils nous révèlent des codes, des valeurs, notre rapport à l'intime et à la beauté selon les époques.

D'abord effacées, puis distinguer la lingerie ne cesse d’osciller au gré des époques ou des innovations technologiques

La lingerie sexy sous l’antiquité :

Il s’agit d’une lingerie plus que sommaire ! En –2000, les femmes portaient un bandage formant une ceinture sous la poitrine, qui laissait la poitrine libre et soutenait les seins par-dessous mais les laissait à l’air libre sur le dessus. On était plutôt sexy à l’époque !

Mais ses messieurs s'opposant à la vision du sein nu, les femmes doivent cacher leur poitrine, et utilisent alors des « fascias » qui emprisonnent les seins afin de freiner leur croissance ou le « mamillare », soutien-gorge chargé d’écraser la poitrine.

La lingerie coquine au Moyen-age

Au Moyen-age, la femme porte une simple chemise sous ses vêtements pour conserver un aspect pratique. Pas très sexy tout çà… Mais attention sous chemise, la femme est nue !

Elle devra attendre la fin du XVIIIème siècle pour porter une petite culotte affriolante. Elle protège cependant ses jambes par des chausses courtes, qui s'arrêtent au genou. Ces chausses sont retenues par une bande de tissu nouée autour de la jambe : c'est l’ancêtre de notre jarretière !

La lingerie osée durant la renaissance

Le corset redéfinit le corps en lui faisant prend la forme d'un « S » pour souligner la finesse de la taille et la rondeur sensuelle des hanches et des fesses, et met en valeur la poitrine. D'abord présent sur le corps de la noblesse où il est supposé signifier la droiture, la fermeté d'âme et de moeurs, voulant se distinguer de la société qu'elle régente, cette mode est vite imitée dans les milieux bourgeois où ça signification est tout de suite plus érotique.

De plus la mode vestimentaire étant à la dentelle, les corsets en sont largement agrémentés, ils se portent sous les robes et il faudra attendre la Première Guerre mondiale voir le corset disparaître peu à peu.

La lingerie pas sexy durant de la première guerre mondiale

Après la belle Époque, la guerre prend le pas sur la frivolité de la mode, les femmes remplaçant les hommes au travail, elles doivent avoir la liberté de bouger dans leurs vêtements, ce qui met fin aux corsets et autres lingeries sexy. Les culottes se raccourcissent, les jambes se dévoilent. Pour se sentir plus libres, les femmes font descendre leurs corsets pour respirer plus librement et gagner en souplesse. On utilise pour soutenir les seins un cache-corset brassière ou un maintien-gorge qui prend finalement le nom de soutien-gorge, terme qui entre au dictionnaire Le Larousse en 1904.

La lingerie fine des années 1930 à 1960

Les années 30 sont l’ère d’une nouvelle féminité, le soutien-gorge prend un nouveau virage il se structure en deux bonnets pour rehausser les seins et un meilleur maintien. Avec l’apparition de nouvelles matières (nylon, lycra, mousseline, résille) la lingerie est davantage produite, commence alors l’achat de lingerie en fonction de ses envies, de diverses occasions sexy et de ses goûts. La lingerie se veut plus fantaisiste grâce aux imprimés, les dessous deviennent véritablement des objets de séduction alliant confort, esthétisme et sex-appeal.

1968 un temps sans lingerie sexy

Les féministes rejettent en bloc la lingerie, les corps appartiennent aux femmes et les dessous sont jugés obsolètes. La lingerie doit une nouvelle fois s’adapter à ces nouvelles mœurs et devient minimaliste ; apparaît notamment le soutien-gorge sans armatures

La lingerie sexy d'aujourd'hui

Dans les années 90 les soutiens-gorges balconnets et push-up sont remis au goût du jour et font partie du jeu de la séduction. Les femmes sont fières de leurs poitrines sexy ! C’est également à cette époque que les dessous féminins entrent dans le monde de la mode. La lingerie sert à rendre le corps sensuel et désirable. Les magasins spécialisés se multiplient. Plus que jamais, la lingerie accompagne la femme dans sa vie courante et sexuelle.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Merci de patienter