Eveselache - Le guide des débutants en bondage

Le guide des débutants en bondage

Publié le 29/09/2017

Découvrez le bondage, ou l'art de s'attacher pour le plaisir. Quand la plupart des gens pensent à la servitude, ils pensent à un homme ou une femme enchaînée aux montants du lit avec une paire de menottes à fourrure et bien que ce soit une façon amusante d’apprendre et de s’initier au Fétish, il y a beaucoup plus à apprécier et à explorer quand il s’agit de servitude.

Qu'est-ce que le bondage ?

Le bondage décrit une pratique sexuelle sadomasochiste où le partenaire est attaché durant un acte sexuel. Inspiré de techniques de torture, le bondage est aujourd'hui une manière d'exprimer ses fantasmes, mais attention il n'est plus question de souffrir et faire mal à l'autre, mais plutôt de réveiller et de pimenter votre vie sexuelle. De plus pour le pratiquer  il faut avoir une confiance totale en l'autre et que les deux partenaires soient attirés par cette pratique. Ensuite, allez-y doucement pour commencer, fixez des règles pour ne pas brusquer l'autre et n'allez pas trop loin dans ce jeu, car il peut s'avérer dangereux lorsqu'il est utilisé de façon extrême.

Quelques conseils :

Pour pratiquer cet "art des liens" vous pouvez utiliser différents accessoires que vous pouvez retrouver sur Eveselache :

Cordes : le bondage par cordes est le plus courant. Ceci comprend les cordes, les foulards, les cravates, les ceintures. Généralement, les mains sont liées ensemble, mais elles peuvent aussi être attachées aux cuisses, la taille, derrière le dos ou au-dessus de la tête. Les pieds peuvent également être liés, ensemble ou séparément.

Sécurité : faite attention lorsque vous utilisez des cordes car il est très facile de gêner la circulation sanguine ou de causer des brûlures avec la corde.

Menottes, entraves : les menottes sont utilisées pour les restrictions au niveau des bras et des poignets, les entraves font référence aux jambes et aux chevilles. Elles peuvent être fabriquées en divers matériaux, comme le nylon avec des fermetures en velcro, en cuir, en métal. Cela peut sembler évident, mais les poignets sont un excellent moyen d’entrer dans le jeu de la servitude et de la contrainte. Les menottes vous donneront le sentiment d’être à la fois impuissant(e) tout en conservant la capacité de vous déplacer, vous frottez, embrasser, lécher, sucer…

Sécurité : soyez prudent lors de l'usage de menottes, car, serrées trop fort, elles peuvent entraver la circulation sanguine. Les menottes l'utilisation de menottes de police ne sont pas conseillées, elles peuvent blesser et causer des dommages aux tendons ou cutanés. Utilisez des accessoires conçus à cet effet.

Chaines : comme les chaînes peuvent blesser la peau, elles ne sont normalement utilisées que pour supporter des menottes ou en partie intégrante d'un montage de suspension.

Cependant, rien n’interdit d’utiliser des chaînes directement sur la peau car elles ne peuvent pas se resserrer accidentellement.

Sécurité : choisissez une chaîne douce, bien finie, et utilisez des mousquetons rapides.

Une fois  équipé, apprenez à nouer le corps de votre partenaire dans la sensualité, et n'en faites pas un saucisson... Allez des bras aux jambes, en passant par le buste ou les seins... Bref, tout ce qui vous permet d'accroître votre plaisir.

Les techniques de bondages :

1- une des techniques de bondage la plus simple consiste à attacher votre partenaire couché sur le lit de telle sorte que ses mains soient attachées aux montants du lit, vous permettant d’explorer taquin chaque pouce de son corps et de sa peau.

Vous pouvez aussi demander à votre partenaire de s’asseoir sur une chaise pour lui attacher les mains derrière le dos. Cela vous permettra de faire exactement comme il vous plaira, sans qu’il(elle) ne puisse vous toucher !

2- Le bondage complet du corps peut paraître effrayant, mais il peut être très érotique, lorsqu’il est fait correctement. Une bande peut être enroulée autour du corps, de la tête aux pieds, vous permettant d’être totalement momifié ! Mais attention à la sécurité.

Si vous avez envie d’être un peu plus aventureux, choisissez les cordes qui peuvent être utilisées pour restreindre chaque partie du corps et peut être très beau quand le(la) partenaire est attaché(e) correctement.

3- Pourquoi ne pas essayer la servitude qui implique aussi une privation sensorielle ? Un bâillon-boule est un genre d’équipement servitude qui tient la bouche ouverte et empêche votre partenaire de parler.

Attachez votre partenaire à une chaise et glissez le bâillon-boule dans la bouche, puis «interroger» son corps en le taquinant avec un plumeau. S’il fait du bruit, vous lui donnez une fessée douce pour lui rappeler de ne pas être si désobéissant(e) !













 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Merci de patienter