Eveselache - Guide des pratiques BDSM

Guide des pratiques BDSM

Publié le 16/11/2020

Qu’est-ce que le BDSM ?

 

Le BDSM connu sous le nom de « bondage et discipline, domination et soumission, sadomasochisme » est une pratique sexuelle très connue. Néanmoins, il faut savoir que ce n’est pas plus de 10% de la population qui s’exerce à ce genre de pratiques SM. Il n’y a pas vraiment de profil type pour ce type de pratique sexuelle : cela n’est donc pas inscrit sur leur visage que telle ou telle personne s’adonne à ce genre de pratiques SM.

 

Il est important de noter que le BDSM se pratique à la maison, entre adultes consentants. Il se peut que certaines personnes optent pour un donjon BDSM. Il leur suffit d’acheter l’ensemble des accessoires dans une boutique SM et de les entreposer dans une pièce de leur maison. Ces dernières peuvent recevoir des personnes adeptes de ce type de pratiques SM. Notons également que l’on peut retrouver ce type de pratiques dans des soirées plus libertines, à grand public. Néanmoins, ces soirées sont très sélectives et sécuritaires : ce n’est pas n’importe qui, qui peut participer à ce genre de soirée BDSM.

 

Aucun jugement n’est fait dans la pratique BDSM. Néanmoins, cette dernière se fait sous forme de domination et de soumission.

 

Quelles sont les différentes pratiques du BDSM ?

 

Comme vous devez certainement le savoir, il existe différentes pratiques BDSM. Cela se fait sous forme de jeux de rôle avec une personne dominante et une personne soumise. Voici les différents jeux BDSM que vous pourrez trouver dans ce type de pratique :

-        L’asphyxie érotique : il s’agit tout simplement de priver la personne soumise (ou soi-même) d’oxygène. Bien évidemment, il faut être prudent avec ce type de pratique SM.

-        Le cock and ball torture : il s’agit tout simplement de ce qu’il est possible de faire subir au sexe masculin.

-        Ass To mouth est une pratique dominante où la personne soumise se fait pénétrer de manière anale et où il s’agit de faire une fellation juste après.

-        Le donkey punch : cette pratique anale permet tout simplement de frapper l’arrière de la tête de la personne soumise afin de contracter l’anus et donc de ressentir plus de plaisir.

-        La fessée est une pratique commune dans le domaine du BDSM. Cela peut aussi se faire avec des accessoires trouvés dans un sex-shop BDSM.

-        La flagellation permet tout simplement de fouetter son partenaire. Cette dernière est faite de manière légère pour éviter de le blesser.

-        Le sodurètre : qui consiste tout simplement à insérer un accessoire dans l’urètre de l’homme soumis.

 

Comme vous pouvez le constater, il existe différentes façons de pratiquer le BDSM. Néanmoins, cela doit toujours être consenti par les deux partenaires. Notons également que les limites et les contraintes du BDSM doivent être données avant la pratique sexuelle pour que chacun puisse y prendre son plaisir.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire