Eveselache - Comment se lancer dans l'aventure du BDSM ?

Comment se lancer dans l'aventure du BDSM ?

Publié le 01/07/2020

Fantasmes BDSM : 4 conseils précieux pour vous lâcher en vous attachant

Parlez de vos intentions : Attendre votre partenaire avec un fouet ou des menottes est un pari à risque. Pourquoi ne pas le ou la sonder avant ? Dévoilez votre intérêt pour le bondage, exposez vos arguments et les scènes que vous imaginez, sans complexe. Observez sa réaction et essayez de deviner jusqu’où il ou elle peut aller.

Parlez le même langage : La ligne est fine entre douleur et excitation, peur et plaisir. Jusqu’où votre partenaire acceptera la soumission et l’humiliation ? Mettez-vous d’accord sur un code, un joker que vous pouvez utiliser à tout moment pendant votre session bdsm pour mettre fin à la pratique en cours.

Différenciez bien excitation et danger : une petite douleur supportable peut être excitante. Cependant, évitez les pratiques dangereuses comme les étouffements et les étranglements. Au moins jusqu’à ce que vous commenciez à maîtriser un peu plus ces techniques…

Détachez-vous : ne vous endormez jamais attaché. Desserrez tous les liens avant de vous laisser vaincre par le sommeil.

Tour d’horizon du matériel bdsm

Prêt à vivre vos premières aventures de bondage ? Entrez dans un sexshop bdsm pour acquérir le materiel bondage de base :

Menottes : un raccourci vers la servitude et l’assouvissement d’un fantasme caché.

Entraves : Elles sont en général combinées avec des menottes pour attacher les chevilles en plus des poignets. Le métal est le matériau le plus résistant, le cuir le plus excitant. Même si cela semble évident, surtout ne serrez pas trop fort si vous ne voulez pas que votre première expérience bdsm se transforme en cauchemar.

Chaînes : Elles font beaucoup fantasmer. Si vous avez en tête de les utiliser pour punir votre partenaire sexuel, nous vous le déconseillons fortement car elles peuvent sérieusement le ou la blesser. Les chaînes sont plutôt pensées pour les montages en suspension.

Cordes : Plus sûres et plus faciles à manier que les chaînes, les cordes offrent un large éventail de possibilités et stimulent l’imagination. Poignets, chevilles, cuisses, cou (sans serrer fort)… A vous de trouver la partie du corps à attacher avec vos cordes ou autres accessoires similaires comme les cravates, les foulards et les ceintures.

Bien sûr, vous pouvez associer le materiel sm avec un sextoy classique que vous trouverez dans n’importe quel sexshop comme le gode anal. Vous cherchez d’autres idées pour fantasmer et décupler votre plaisir ? Prenez le temps de découvrir tous les accessoires de la boutique bondage d’Eve se lâche.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire